Prévention Tous publics

Les actions de prévention « tous publics » permettent de maintenir un « bruit de fond » nécessaire pour rappeler le risque face à une banalisation croissante de l’épidémie et à une baisse générale de la vigilance, alors que l’on dénombre encore en France 7000 nouvelles contaminations chaque année .

L’arrivée et l’amélioration des traitements disponibles ont eu un impact certain sur les conduites préventives, puisqu’ils ont été considérés à tort comme « agents de guérison ». Par conséquent, la sensibilisation et l’information de la population générale sur les risques de transmission des Infections Sexuellement Transmissibles, dont les hépatites et le VIH/Sida, restent encore aujourd’hui un enjeu important de la prévention aux côtés des actions de proximité ciblant des publics spécifiques.

Ces actions se déclinent sous la forme :

 de stands de prévention tenus sur toutes sortes d’évènements locaux (fêtes de quartier, forums humanitaires, guinguettes, journées portes ouvertes dans les facultés, etc.) et nationaux (Sidaction Journée Mondiale de lutte contre le Sida, Solidays, nuit de l’humour, etc.) ;

 d’un accompagnement de Personnes Relais dans la mise en place de projets de prévention.

 

  •  Stands de prévention

Tout au long de l’année, une équipe de prévention anime des stands qui viennent se greffer au calendrier des événements rythmant la vie lyonnaise : concerts, soirées étudiantes, soirées organisées par des bars ou pubs, lancement de guides culturels locaux (Petit Paumé, etc.), forum associatif dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le Sida, salons humanitaires divers, colloques santé, fêtes locales, etc.

Nos stands privilégient une forme d’intervention ludique et plusieurs animations sont proposées aux visiteurs (questionnaires/jeux, gain de préservatifs fantaisie, pêche à la ligne, tests de connaissance, boîte magique, etc.) afin d’optimiser la convivialité et de faciliter la fréquentation du stand.

 

 

Les stands sont l’occasion de diffuser des brochures et des documentations sur le VIH/Sida et les autres IST, le dépistage, les traitements, etc., ainsi que des matériels de protection.
Ces stands nous permettent d’aller au contact du grand public en général, et représentent une voie d’accès supplémentaire aux publics jeunes.

 

Les stands sont très souvent l’occasion de rencontrer des personnes, jeunes et moins jeunes, qui ne se sentent pas forcément concernées par le VIH/Sida, ne connaissent pas ou ne fréquentent pas les lieux ressources sur la santé… Une invitation à venir nous rencontrer au local de l’association lors de nos permanences d’accueil est alors proposée.

Un bénévole du groupe « stands »

 

  • Accompagnement de Personnes-relais

Ce programme accompagne et soutient des projets de prévention initiés par des personnes ayant un contact privilégié avec un public spécifique (culture commune, lieu de vie commun, lieu de partage d’une activité sociale ou d’insertion, activité associative, promotion étudiante, équipe de sport, etc.).

Ce volet de notre dispositif permet de décliner et de diversifier des actions de prévention primaire ou secondaire de proximité, puisque adaptées aux codes culturels ou aux habitudes quotidiennes du public ciblé.

Ce projet vise à lutter contre les phénomènes :
- de non-accès à l’information et aux lieux-ressources
- de banalisation ou d’indifférence face aux messages trop généralistes d’appel à la vigilance par rapport au VIH/Sida.

L’accompagnement peut se faire à différents niveaux en fonction des besoins et des demandes des personnes-relais:

- Aide méthodologique à la mise en œuvre de l’action (définition des objectifs, mobilisation des moyens humains/matériels/financiers, déroulement de l’action)
- Formation des personnes-relais sur le VIH/Sida et les autres IST
- Soutien logistique (matériel, humain)
- Bilan et évaluation de l’action réalisée en vue d’en cerner les points forts, les points faibles, les succès, les obstacles et les perspectives.

 

 L’accompagnement de personnes-relais c’est aussi, au préalable de toute action de prévention en direction d’un public donné, questionner des représentations en dehors de tout jugement d’ordre moral ou ethnocentrique.

Audrey Borne, Chargée de Mission Prévention

 

Notre dispositif de prévention met l’accent sur le développement dans le sens de la participation de jeunes bénévoles qui assurent un relais important pour nos actions de prévention en direction de leurs pairs.
Les jeunes bénévoles relais de prévention s’avèrent ainsi être d’excellentes personnes ressources pour leurs pairs et leur entourage pour l’accès à l’information, à la prévention et aux outils de réduction des risques, et plus particulièrement pour certains publics insensibles aux actions ou campagnes de prévention «tous publics».
La présence de jeunes bénévoles formés au sein de nos équipes d’intervention et de nos programmes de communication est un des axes opératoires de notre dispositif global de prévention en direction des publics jeunes.