Evolution de l’infection

Les personnes contaminées par le VIH sont dites séropositives.
L’infection au VIH peut évoluer vers le stade Sida. Dans ce cas, des maladies opportunistes et liées à la baisse de l’immunité apparaissent (pneumocystose, zona…).

1. Contamination – De 0 à 48 heures maximum

Exposition au virus par voie sexuelle ou sanguine. Entrée du virus dans l’organisme.
Possibilité de traitement préventif d’urgence pour tenter d’éliminer le virus (Traitement Post Exposition)
Pas de dépistage possible

2. Dissémination – de 48 heures à 10 jours

Installation du virus dans les cellules de l’organisme.
La prise d’un traitement ne permet plus d’éliminer le virus mais diminue nettement sa multiplication.
Pas de dépistage possible.

3. Primo-infection – entre 10 et 40 jours

Multiplication intense du virus . Les anticorps peuvent encore être absents.
Dépistage possible du virus par la technique spécifique de PCR.
L’antigénémie p24 devient positive à partir du 14e ou 15e jour.
Test Elisa à partir du 21e jour.
Traitement dit de la primo-infection afin de diminuer la multiplication du virus le plus tôt possible et d’influer sur l’avenir médical du patient.

4. Infection chronique – à partir de 40 jours

Présence d’anticorps anti-VIH dans le sang. L’infection peut rester de longues années silencieuse.
Dépistage sérologique.
Traitement par multithérapie possible dès confirmation sérologique du diagnostic.
Surveillance de la charge virale et des taux de lymphocytes CD4.
En l’absence de traitement efficace, la charge virale augmente.

5. Stade sida

Effondrement des défenses immunitaires caractérisé par une chute des lymphocytes CD4.

Pour définir ce stade,  l’OMS fait référence à deux éléments:

  • un taux de lymphocytes CD4 inférieur à 200 par mm³
  • la présence d’une ou plusieurs maladies opportunistes (selon une liste OMS)

Un traitement peut encore à ce stade, diminuer la charge virale et restaurer partiellement les défenses immunitaires.

 

 

(1) Toutes les informations et coordonnées : Sida Info Service : 0 800 840 800 (numéro vert)