Pénétration vaginale et anale

Il y a risque de transmission du VIH chaque fois que des partenaires ont un rapport sexuel avec pénétration sans préservatif et:

-  que l’un des partenaires est atteint par le VIH

- ou que les partenaires n’ont pas la certitude qu’aucun d’entre eux n’est pas atteint par le VIH

 

Les rapports sexuels avec pénétration anale ou vaginale sans préservatif sont le principal mode de transmission du virus. Un seul rapport avec une personne atteinte par le VIH peut suffire pour que la contamination se produise.

Le risque est encore plus grand :

au cours du premier rapport sexuel
lors des règles de la femme
si la muqueuse (vagin, anus, gland,bouche) a été fragilisée par une ou plusieurs autres IST (mycose, chlamydia, herpès, syphilis…)
si le rapport s’accompagne de violence ce qui peut provoquer des lésions des muqueuses, même invisibles.