Accueil

 

  • Horaires d’ouverture

L’ALS vous accueille dans ses locaux situés 16 rue Pizay à  LYON :

 

le lundi de 10h à 13h et de 14h à 17h30

le mardi de 14h à 17h30

le jeudi de 14h à 17h30

Depuis 1996, l’ALS assure des permanences d’accueil au local, par téléphone et par courriel via son site Internet. Ces permanences sont ouvertes au grand public ainsi qu’aux professionnels et sont tenues par une équipe mixte de salariés et bénévoles.

L’accueil est un élément central de l’association. Il se doit d’être rassurant et bienveillant : accueillir peut être aussi simple que d’offrir une tasse de thé ou de café à une personne qui a rendez-vous, mais aussi éprouvant que d’écouter l’angoisse d’une personne en attente de résultat de test de dépistage.

 

  • Objectifs

• Proposer un espace confidentiel propice à l’écoute personnalisée des demandes
• Informer et mettre à la disposition des publics des documents d’information sur les IST, le VIH/Sida
• Diffuser des matériels de protection
• Orienter les personnes qui nous contactent vers les autres services de l’ALS ou tout autre dispositif local existant (de droit commun ou privé) adapté aux demandes qui nous sont faites.

 

  • Ses missions

Un important fonds documentaire et un large choix de brochures, dépliants et affiches en lien avec le VIH/Sida, les IST, les hépatites, et les associations locales partenaires sont disponibles à l’accueil.
Les demandes qui nous sont adressés sont variées : se confier, échanger, s’informer, se documenter, se procurer du matériel de prévention, connaître nos services, demander un soutien à domicile, etc.

« Ouverture d’esprit, disponibilité, qualité d’écoute, information, discernement…etc. j’en oublie !
Voilà un panel incomplet de qualificatifs des capacités que vous pourrez mettre en œuvre à l’accueil de l’ALS ; cela paraît beaucoup me direz vous ? Faut-il être surdoué(e) ? Non, mais motivation, humanité et joie de se sentir utile demeurerons les moteurs de votre mission à l’accueil !»    Michel, bénévole

 

Chaque demande est traitée en entretien personnalisé dans un bureau réservé à cet effet afin d’en préserver la confidentialité. Ces entretiens nécessitent une écoute de qualité afin d’aider la personne accueillie à formuler sa demande. Il n’est pas rare que derrière une simple demande de préservatifs se cachent de nombreux questionnements.

Les thèmes abordés durant ces entretiens sont multiples, avec toutefois des questions récurrentes autour du dépistage, des modes de contamination et des difficultés à assumer sa sexualité.
Depuis quelques années, les prises de risque et les difficultés d’utilisation des préservatifs sont de plus en plus fréquemment abordées durant les entretiens d’écoute.

L’accueil est aussi utilisée par des professionnels ou futurs professionnels de santé ou socio-éducatifs qui souhaitent bénéficier d’une formation ou être aidés dans la mise en place d’une action de prévention auprès de leurs publics.

L’accueil, ce sont aussi des petites activités manuelles : l’encartage de préservatifs, la préparation d’une commande de documentations ou de matériels de prévention, etc.

 

L’intérêt que je retire du bénévolat à l’ALS réside dans le fait de me rendre utile en dehors de mon travail… dans le but d’aider les personnes à se protéger contre cette maladie. Je veux être solidaire avec les bénévoles de l’association en leur évitant les tâches répétitives mais utiles.   Paul , bénévole

 

  • Sidaweb.com

Chaque année entre 25 000 et 30 000 personnes se connectent sur :

 

 L’utilisation pragmatique des NTIC (Nouvelles Technologies d’Information et de Communication) a été initiée à l’ALS en 1998 par la création de son site www.sidaweb.com, afin de promouvoir et de faciliter un accès autonome à l’information sur la sexualité, le VIH/Sida et les autres IST, de diversifier les outils et supports de communication en faveur du développement de la diffusion et de l’appropriation de cette information, et de renforcer nos activités d’accueil et d’écoute.

Ce site, construit autour de rubriques d’actualité, d’information et d’orientation, propose une communication claire et accessible et une approche favorisant un contact avec notre service d’accueil puisqu’il permet également aux internautes qui s’y connectent de poser des questions par courriel.

 

  • Courriels

Nous prenons soin de créer un lien de confiance avec les personnes qui nous contactent par messagerie électronique.
Les réponses à ces messages sont personnalisées et tentent de ne pas se limiter à des données factuelles ou techniques.

L’écoute est toujours le souci principal. Nos réponses comprennent systématiquement l’invitation à nous contacter à nouveau.
Il arrive régulièrement que ces contacts fassent l’objet d’envoi de documentation et/ou de matériel de protection, ou encore d’une orientation vers d’autres sites pour des questions sur lesquelles nous ne sommes pas spécialisés.

 

  • Forum de discussion

Un forum a été mis en place en 2006 et fait suite au besoin identifié pour la création d’un espace de discussion plus interactif que les seules réponses apportées aux demandes d’information reçues par courriel.
Il permet d’encourager l’implication des utilisateurs par l’échange d’informations et le partage d’expériences, et la diversité des internautes en contact est un atout indéniable.
La variété des topiques proposées et des thématiques abordées sur le forum laisse également une place à la construction de projets de prévention ou de soutien aux malades portés par des personnes relais.
Le forum bénéficie de l’internationalité des visiteurs du site et participe ainsi à la création d’un vaste réseau d’échanges et d’informations sur le VIH/Sida et les autres IST.

 

Je perçois le Forum de Sidaweb (espace libre d’expression, de questionnement, de discussion, d’échanges et d’entraide à propos du SIDA) comme un formidable agent de rencontres beaucoup plus vaste que les seules écoutes au téléphone ou dans les locaux de notre association. En effet l’universalité de l’Internet, le grand nombre et la multiplicité des thèmes abordés par les utilisateurs du Forum (les malades, leurs proches, les soignants…) créent un important champ de solidarité que je crois bénéfique pour le mieux-être des internautes.

Le Forum est parfois l’occasion de proposer une orientation vers des consultations individuelles de spécialistes (médecins, psychologues, CIDAG…). Les messages reçus ont souvent été envoyés la nuit, c’est probablement le signe de la solitude dans laquelle se trouvent (ou que recherchent) certains internautes inquiets, angoissés ou affolés. Recevoir une réponse peut constituer un début de solution. Parce qu’il ne s’est pas senti « jugé » sur le Forum, l’internaute osera peut-être affronter la consultation indispensable qui lui a été suggérée par d’autres internautes (et/ou par les modérateurs) : le simple témoignage, alors, devient de début d’une nouvelle forme d’accompagnement.

Daniel Remillieux, modérateur bénévole

 

CONTACT :

Audrey BORNE
04 78 27 80 80
audrey.borne@sidaweb.com

Télécharger la plaquette de présentation de l’ALS