Nutrition et VIH

En collaboration avec le Dr Patrick Gelas (Hôtel-Dieu, Lyon) et les diététiciennes des Hospices Civils de Lyon, l’Association de Lutte contre le Sida (ALS) édite la collection « Cahiers pratiques – Nutrition & VIH » consacrée à différents aspects de la nutrition dans le cadre de l’infection VIH :

Séropositivité et alimentation
Compléments nutritionnels
Vitamines et minéraux
Dyslipidémie et antiretroviraux

Autres documents d’information sur l’alimentation :

Santé et diététique
Marguerite  » Bien manger pour être en bonne santé »

Alimentation & séropositivité

De bonnes habitudes alimentaires permettent d’optimiser les défenses immunitaires et l’état de santé. Pour lutter efficacement contre le VIH, il faut surveiller les apports en calories et en protéines et assurer les besoins en vitamines et oligo-éléments. 1. Les protéines Les protéines sont indispensables à la fabrication et au renouvellement des cellules (muscles, sang…). On …

Voir la page »

Les compléments nutritionnels

Ils complètent l’alimentation traditionnelle en augmentant les apports en : – Calories – Protéines – Vitamines et oligo-éléments Ils permettent la stabilisation ou l’augmentation du poids. Quand les utiliser ? En cas de perte de poids : – Perte d’appétit, difficultés pour avaler ou digérer les aliments courants – Convalescence après affection ou fièvre Comment …

Voir la page »

Vitamines & minéraux

Les vitamines et minéraux sont indispensables en très petite quantité au bon fonctionnement des cellules de l’organisme. Ils ont un rôle capital pour les défenses immunitaires, la protection et le renouvellement cellulaires. Certains composants renforcent la lutte contre l’infection VIH : – Magnésium, zinc, sélénium – Vitamines A, E, C, B1, B6 et B12. La …

Voir la page »

Dyslipidémie & antiretroviraux

Au cours de l’infection VIH traitée par association d’anti-rétroviraux, on observe parfois une dyslipidémie, à savoir une élévation anormale des triglycérides et/ou du cholestérol sanguin sur deux dosages espacés d’un mois, réalisés après un jeûne d’au moins douze heures. A long terme, on peut craindre l’apparition progressive de dépôts dans les artères qui ralentissent, voire …

Voir la page »