Rapports oraux-génitaux

Les rapports oraux-génitaux (contacts bouche-sexe) sans protection présentent un risque de contamination .

Ce risque est plus faible que lors d’une pénétration vaginale ou anale mais il demeure présent en raison du contact entre des liquides dits contaminants (en l’occurrence sperme, liquide séminal ou sécrétions vaginales) et une muqueuse (la bouche).

Lors de ces pratiques sexuelles, le risque sera d’autant plus grand :

  1. que la personne active présente des lésions buccales (gencives irritées, aphtes…)
  2. qu’il y a éjaculation
  3. que la femme est en période de règles en cas de cunnilingus

De plus, il ne faut pas oublier que les relations de type bouche-sexe sont un mode de transmission d’autres IST (Infection Sexuellement Transmissible) telles que la syphilis ou l’herpès.

Si vous n’avez pas la certitude que vous et votre partenaire n’êtes pas atteints par le VIH ou par une IST (Infection Sexuellement Transmissible), il est donc conseillé d’utiliser un préservatif lors des fellations et un carré de latex (ou digue dentaire) ou un préservatif féminin lors d’un cunnilingus ou anulingus.